NOUS VIVONS DANS UN MONDE DE RELATIONS PUBLIQUES

March 3, 2016

 

We are all in a PR world.

 

Avec l'envol des plateformes sociales, qu’on le prescrive ou non, nous sommes toutes et tous entré dans un âge de relations publiques et de "personal branding". Nous en faisons tous, quotidiennement, délibérément ou instinctivement.  Chaque publication, photo partagée donne une représentation de qui nous sommes et quelles sont nos valeurs, en quoi nous croyons, ce qui nous rend heureux ou nous irrite. 

 

L’objectif des relations publiques est de développer le capital confiance d’une entreprise ou d’une marque.  En 2016 - il s’avère évident que nous sommes toutes et tous devenu, sur le marché professionnel, des marques qui recherchent légitimement la confiance et la considération de la part des nos différentes cibles.  Pour cela, il est important de déchiffrer que notre image, doit être guidée, surveillée et parfois ajustée. 

 

Non, je ne suis pas en train de prétendre qu’il faut publier de faux éléments et exposer des valeurs qui ne sont pas les nôtres mais clairement de faire le tri de ce que nous publions sur les réseaux sociaux et ce que nous pouvons aisément envoyer par message à nos proches.  

 

There is no such thing as private life anymore.

 

C’est une réalité alors admettons là.  L’humanisation du marketing grâce au Web 2.0 est une révolution et donne la possibilité d’apercevoir qui se cache derrière les marques - leurs dirigeants, fondateurs, employés.  Cette évolution doit être considérée comme une réelle opportunité de gagner en capital sympathie.  Avant de travailler avec une « marque » - nous collaborons avec des êtres humains et c’est un plaisir de découvrir une partie de leur vie sur les différentes plateformes sociales, d’entrer dans une certaine intimité comme l’offre actuellement Snapchat par exemple. Cela édulcore les marques et donne un caractère original à la relation que nous entretenons avec elles.

 

Entrer dans l’intimité (volontairement diffusée) d’un patron d’entreprise est une valeur ajoutée en terme de communication, c’est certain. 

 

Le bouche a oreille, sur le plan de la réputation, devient aujourd’hui de plus en plus important et il n’a jamais été aussi facile de le faire fonctionner - à condition de comprendre son mécanisme. 

 

Si vous êtes une société active dans les services, à taille humaine, il est fort probable que le fait de vous exposer, personnellement, et partager une partie de votre vie peut apporter un avantage à vos affaires.  Dans l’univers des services, nous travaillons d’abord avec des êtres humains et ensuite avec une marque.

 

Dans le monde des services, l'être humain est le facteur différenciateur.  

 

Après des décennies de publicités et promesses diffusées par les marques, nous voulons aujourd’hui autre chose, quelque chose de plus « juste », de plus « intéressant » et surtout de plus "authentique".

 

Pensez-y.

Nicolas Nervi

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

November 15, 2019

November 12, 2019

November 7, 2019

October 24, 2019

Please reload

blabla is over